Origine de SeinO

Initié en région Rhône-Alpes, le lancement de ce programme est parti d’un constat partagé : la nécessité d’outils d’évaluation sur la thématique des Zones Humides.

Le programme ciblait un double rapportage, avec cependant une priorité donnée à la Directive Cadre sur l’Eau (DCE) dès 2010 par l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse (RMC).

Bandeau site Internet Rhomeo

Bandeau site Internet Rhomeo

Le principe de cet observatoire reposait sur l’utilisation de protocoles existants, notamment en lien avec les protocoles RNF. Il ne s’agit pas d’un programme de recherche.

 Axe A – structurer des protocoles à l’échelle des zones humides

Après 3 années de mise en oeuvre, 70 000 observations ont été récoltées sur près de 200 sites de suivi. Ces informations une fois analysées ont permis de dégager 13 indicateurs pour lesquels toute une chaine de réflexion et de tests ont été menées (Bibliographie des indicateurs, Protocoles de récolte de données, récolte et saisie de données, méthode analyse de données, seuillage et valeurs des indicateurs).

 Axe B –Des indicateurs de pression agricole et de l’artificialisation

 Cet axe regroupe  :

– le suivi à large échelle sur la base de photo aériennes et photo satellites ;

– deux indicateurs de pression sont issus des analyses ;

– plusieurs échelles d’informations sont accessibles dont le bassin versant de masse d’eau DCE.

Ces indicateurs sont directement exploitables dans le cadre de SeinO

Axe C – bancarisation et diffusion des données

 Un site internet a été élaboré en vue de porter à connaissance et d’échanger les informations entre les différents participants au programme sur une base commune.

Une Base De Données a été conçue afin de centraliser les données et permettre le calcul des indicateurs. Le choix a été fait de ne pas élaborer un module de saisie en ligne. Cette base est téléchargeable sur le site internet de RhoMéO. Elle est compatible avec le SINP et respecte la Directive européenne Inspire.

Les commentaires sont fermés